Retrospective

En 1997 Olivier De ROO jeune musicien tourangeau débarque à Paris et découvre le jeu de batterie unique de Tony Allen. C’est une révélation. S’en suivirent plusieurs collaborations dans le cadre de l’afrobeat en tant que batteur, puis en tant que compositeur, arrangeur et band leader. Accompagnant entre autres Frank Biyong and Massak pendant plus de 10 ans, Intyraïmi, Ntond’obe (bikutsi camerounais), la 1ère Afrobeat Party ( Tours 2015- Hommage à Fela kuti), Shékéshéké (fanfare afrobeat)… Certaines projets l’ont conduit sur les scènes nationales ainsi qu’à Londres, La Havane, Tananarive, Lillehammer…

Après s’être mis au service de nombreux artistes, il décide de prendre la direction de WAï afroBeat au côté d’Aurore Fernandez, chanteuse-percussionniste et danseuse ayant participé à de nombreux projets de musiques actuelles ou traditionnelles comme l’Orchestre Mondaisir (répertoire antillais, codirigé avec Olivier De Roo) et la plupart des artistes/groupes cités. En 2016, ils s’entourent de jeunes musiciens tourangeaux talentueux et débordant d’énergie, venant de la scène jazz ou musiques actuelles…